Groupe de travail “alimentation & production locales”

Les groupes de travail ont été créés à l’initiative de la municipalité, en supplément des comités consultatifs déjà existants, pour associer toutes les bonnes volontés, expertises et rôles de chacun dans le village autour d’un thème précis pour dégager des propositions et des projets concrets.

Prochaine réunion de ce groupe : mardi 3 octobre 2017 à 20h30, salle du Conseil, en mairie.
> Pour participer, recevoir les invitations et comptes-rendus, inscrivez-vous en cliquant ici, il n’est jamais trop tard


– Télécharger le compte-rendu de la première séance du 26 janvier 2017
– Télécharger le compte-rendu de la réunion du 15 mars 2017
– Télécharger le compte-rendu de la réunion du 12 juin 2017

***

Les Molières – 13 Juin 2017

Compte-rendu

Réunion Groupe de travail « Alimentation & production locales »

Présents : Guillaume, Isabelle, Jean, Jacques, Maryleine, Réjane, Joanna, Morgane, Agnès, Frédérique, Yvan, Hélène, Suzon.

Invitée : Martine Debiesse

– Nous avons d’abord reçu avec plaisir Martine Debiesse, écrivain biographe depuis 2009, qui habite sur le Plateau de Saclay non loin des Molières, connaissance qui nous a été présentée par Maryleine.
Martine nous a parlé de sa prise de conscience en 2010 sur la nécessité de circuits courts alimentaires. Elle adhère à plusieurs Amap et “Terre & Cité”.
Pour écrire son livre « Terres précieuses », elle rencontre 33 agriculteurs du Plateau de Saclay. Elle est alors frappée par leur volonté de diversification et de rapprochement des consommateurs locaux. Le maraîchage est en progression dans ce secteur, où les agriculteurs mutualisent un peu leurs moyens de production et cherchent à s’épauler.
Ils sont parfois en mesure de produire des denrées pour la restauration collective.
Concernant les enquêtes publiques et la concertation sur le projets du Plateau de Saclay : les projets sont déjà conçus et laissent peu d’espace aux citoyens…
Nous allons conserver des relations avec Martine, et voir dans quelle mesure un rapprochement avec l’association « Terre & Cité » serait pertinent.
NB : concernant le livre « Terres précieuses » de Martine, c’est par ici https://terresprecieuses.jimdo.com/le-trouver/

– Yvan a fait un point sur La Lendemaine et le projet d’extension en partenariat avec la commune des Molières.

– Potager place de l’église
Rhubarbe framboises courgette choux tomates courges ont fait leur apparition grâce à Isabelle Bertrand et Joanna Labedz. Profitant du beau temps, nous sommes allés sur place.

  

Nous allons essayer de trouver des volontaires pour l’entourer de planches et placer des poteaux suffisamment hauts pour limiter la pénétration de véhicules en stationnement sur la place.

Grainothèque à l’épicerie : qui peut se renseigner sur les initiatives qui existent déjà ailleurs en la matière ? (cadre légal, aspects pratiques…)

restauration collective. Les enfants continuent à travailler à l’école sur la problématique du gaspillage. Joanna Labedz et Isabelle Hvostoff ont fait le point en mairie avec Yvan Lubraneski et Dominique Binet.
Effectivement, l‘objectif à viser est une cuisine pour une transformation des aliments par nous-mêmes plutôt que de faire appel à un prestataire qui prépare et livre les repas. Une réunion va être organisée en juillet avec Les Tout-Petits (Siège, MAS et EEP) et le cuisinier de la SOGERES, notamment.

– Jeudis de Forges : Le film documentaire « Qu’est-ce qu’on attend ? » est diffusé jeudi 22 juin à Forges https://www.lesmolieres.fr/projection-debat-quest-ce-quon-attend-a-forges-le-22-juin/
Il sera peut-être diffusé aussi aux Molières au printemps 2018 dans le cadre d’un week-end consacré à l’alimentation et la production locales.

– Documentaire en tournage aussi, « Autonomies » de Nazzarena et Christophe Del Debbio (ancien collaborateur de « Arrêt sur images »). Ce documentaire va aborder notamment les dynamiques d’autonomie démocratique et alimentaire en gestation ou en projet aux Molières. C’est pourquoi ils ont déjà fait une journée de tournage aux Molières le 23 avril dernier. Bénévoles depuis le début de leur projet, ils vont lancer un financement participatif. Le village sera donc bien sûr sollicité !

error: Content is protected !!