La Communauté de Communes vient d’ajouter une nouvelle dépense sur cette zone de 22 hectares aux Molières : murer les fenêtres de l’ancien bâtiment d’exploitation dans lequel nous avons partagé ces dernières années des moments exceptionnels avec de nombreux artistes de la région.
Faire et défaire, études après études, notre territoire fait du sur place sur ce terrain qui, face aux enjeux de notre temps, pourrait pourtant constituer pour nous un petit Eldorado.
Acquis par la CCPL il y a bientôt vingt ans, ce terrain de friche arbustive, rempli de socles en béton des anciennes antennes de ce site de télétransmission, a pourtant connu un “miracle” grâce à l’enthousiasme des élus communautaires pour le projet porté par le Groupement Philanthropique et Social (GPS) de La Lendemaine, qui a pu voir le jour en 2013.
Bâti en quelques mois, en ayant déjoué des difficultés hydrologiques et géologiques, cet oasis de 7 hectares abrite aujourd’hui un foyer d’accueil pour adultes autistes, des activités fermières et maraîchères (Les papilles potagères), un laboratoire de transformation, une start-up du cosmétique solide et naturel (Nahé Cosmétiques – Pachamamaï), un fabricant de kéfir (Odivine) et bientôt un traiteur de cuisine locale.

Les services de l’État, venus sur place récemment à la demande de la CCPL, ont confirmé la nécessité de conserver un caractère naturel sur les 15 ha restants, avec des emprises de 10 à 15% maximum et l’aménagement des voies d’accès existantes plutôt qu’un rond-point sur la D 988.
Cette vision converge avec celle de la commune, qui va prochainement réviser son plan d’urbanisme, et celle du GPS de La Lendemaine, comme de l’ensemble des porteurs d’activités qui ont commencé à se greffer autour de ce projet.

> Réunie en séminaire le 4 septembre, l’équipe municipale s’est prononcée sur un projet global en partenariat étroit avec le GPS de La Lendemaine et Nahé Cosmétiques.

L’idée générale est de poursuivre, par acquisition auprès de la CCPL de l’ensemble de la zone, un projet autour du développement humain, du bien vieillir, de la santé, de la recherche et de l’environnement.

> Ce projet sera co-construit avec les acteurs du territoire et vous serez associés à chaque étape : nous allons nous y concentrer dans les prochains mois.