Prononcé le 28 mars 2014 après l’élection du maire par le Conseil municipal des Molières.
Seul le prononcé fait foi.

Photo : Jean-Luc SER

“Je vais commencer par te remercier, Monique, en qualité de doyenne de notre conseil municipal, d’avoir si bien présidé cette élection qui fait de moi désormais le Maire de notre village.

Evidemment je remercie mes collègues conseillers municipaux, élus avec moi dimanche dernier, qui viennent à l’instant de me confirmer leur confiance.

Cette confiance, les nombreux électrices et électeurs des Molières ont pu la manifester il y a 5 jours par leur forte participation et l’expression majoritaire de leurs suffrages.

Dans une situation de liste unique, nous avons reçu avec responsabilité ce fort message d’encouragement et de soutien.

Celles et ceux qui ont porté ce message, présents pour certains dans la salle aujourd’hui, je les remercie bien chaleureusement au nom de ce nouveau conseil municipal à présent installé.

Photo : Jean-Luc SER

“Sont présents aussi dans la salle certains de nos anciens qui m’ont transmis leur vision et l’histoire du village : je pense notamment à Bernard JULLEMIER et Constant PORTIGLIATTI, mais ils sont plus nombreux, celles et ceux auprès desquels j’aurai toujours une attention particulière à ce qu’ils peuvent nous transmettre, je pense par ailleurs que nous devons valoriser sans cesse l’histoire de notre village en direction des nouvelles générations et des nouveaux habitants. Je salue également Violette BESNARD, qui est aussi cette mémoire vivante et qui héberge aujourd’hui gracieusement notre médecin de village.

Je remercie aussi de leur présence ma femme et mes enfants, je leur ai apporté quelques fleurs. Je sais bien qu’elles n’excuseront pas les déjà nombreuses réunions tardives, et demain les quelques réveils nocturnes et autres sollicitations pouvant troubler notre quiétude familiale.

J’ai aussi un mot pour mes parents, présents ce soir, qui m’ont inculqué jeune les valeurs de la chose publique et de la solidarité, je ressens personnellement aujourd’hui, et avec force, à quel point cela m’a construit et déterminé.

Je remercie les anciens maires de notre village, qui ont survécu à la fois à cette tâche et par leur âge, ce qui permet à l’un de pouvoir enfin profiter de sa retraite aux côtés de Christine, et à l’autre de tomber des arbres et de se relever avec toujours autant d’allant et d’énergie.

Joël MANCION dont le mandat de maire fut imprévu en 2008, car il a dû se porter volontaire à l’issue du scrutin, ce qui l’a obligé à faire face dans des conditions difficiles, sans avoir été au préalable préparé, ni avoir lui-même constitué d’avance son équipe avec des rôles distribués.

Je remercie Joël, et l’ensemble de la commune peut à mon sens en faire autant, d’avoir non seulement été jusqu’au bout de son engagement, mais aussi de nous avoir permis, il y a un an, de commencer à travailler dans des conditions qui pouvaient nous permettre, cette fois, de nous préparer.

Je remercie aussi l’ensemble des agents municipaux pour le travail qu’ils ont eux-mêmes accompli dans ces conditions pas toujours simples. Nous veillerons toujours à ce que leurs conditions de travail s’améliorent, et qu’ils soient en situation dans les prochains mois de donner le meilleur d’eux-mêmes pour le village.

Avec toi, Joël, et l’ensemble des habitants, je souhaite remercier de leur implication, qu’ils jugeront de prolonger autrement s’ils le souhaitent, les conseillers municipaux qui étaient encore élus à tes côtés jusqu’à dimanche dernier :

Jacques BLANLUET, Christian CHAPUT, Patrick COGNO, Jean-Paul GAUVIN, Bernard JULLEMIER, Philippe KUNTSCHMANN, Gilles LE BOULANGER, Didier LEBRUN, Agnès LEROY, Eric MICHEL, Charles PLATEL, Pierre PRUNETA et Pascal RODIERE.

J’ai bien des pensées particulières pour nombre d’entre eux, mais la soirée étant chargée ce soir aux Molières, avec un concert à l’église, vous avez été nombreux à me conseiller de faire court, et j’ai bien enregistré le message… Toutefois cher Pierre PRUNETA, mon ami, je souhaite dans ce moment te saluer particulièrement.

Saluant nos deux anciens maires, je souhaite également remercier Claude GUILLEMIN, qui de 1977 à 2008 a construit notre village tel que nous le vivons aujourd’hui, en cherchant à le rendre agréable et en développant des services et des équipements pour la population, dont nous ne pourrions plus nous passer, bien qu’ils aient pu parfois être contestés avant d’être totalement adoptés par le village.

Cher Claude, nous souhaitons, dans cet esprit travailler, pour un village où nous sommes heureux de vivre et soucieux de services et d’équipements municipaux qui profitent au plus grand nombre.

Photo : Jean-Luc SER

“Je le disais il y a un instant, candidats puis élus ensemble le 23 mars dernier, notre équipe s’est engagée au service du village et va maintenant se mettre au travail afin de faire vivre le projet qu’elle a proposé.

Nous l’avons répété et nous nous y attacherons, nous souhaitons que les élus du conseil municipal fassent pleinement corps avec l’ensemble du village, qu’ils se soucient des inquiétudes ou des problèmes rencontrés par les habitants, qu’ils portent sur chacun des regards libérés de préjugés ou de clivages si nuisibles au travail collectif que nous pouvons consacrer au village.

Du point de vue des Moliérois, je souhaite que le regard qu’ils ont sur leurs élus de proximité soit également compréhensif.

Nos moyens sont limités mais nous sommes motivés et avons envie de bien faire.

Un élu se doit d’être à votre écoute, mais il ne faudrait jamais le confondre avec un guichet ouvert 24h sur 24… Il faut la dose d’humanité et de convivialité préalable à tous nos échanges. Elus parmi les citoyens, nous restons vos voisins, vos amis, des Moliérois qui conservent leur droit de vivre aussi pleinement notre village, et d’en partager l’avenir avec les initiatives des associations, des entreprises, des commerçants, des habitants, en travaillant sur les liens à resserrer entre tous.

Bien sûr nous ne reculons pas devant cette responsabilité, liée à notre engagement quasi-bénévole, et nous travaillerons dans les meilleurs délais à la qualité des services dont nous avons la direction et ce pour quoi vous nous donnez mandat, mais aussi à la qualité des services transférés hier et demain à l’intercommunalité. Dans ces espaces qui nous entourent et qui seront de plus en plus maîtres de notre destin, je m’engage avec notre conseil municipal à défendre pleinement les intérêts du village et de ses habitants, à être actif et participer aux décisions qui pourront avoir un impact sur notre vie quotidienne aux Molières.

Vous trouverez à la mairie des Molières un maire et de nombreux élus présents, attentifs, et soucieux de vous répondre.

Vous trouverez à la mairie des Molières des gens comme vous, qui ont choisi de s’engager pour notre village, comme vous vous engagez vous-mêmes ou vous engagerez bientôt, afin de partager le quotidien et l’avenir que nous voulons pour notre village et nos enfants.

Au moins par nos gestes quotidiens, nous tenons chacun d’entre nous en nos mains une part de ce cadre de vie respecté et valorisé, de cet esprit de village solidaire, de cette convivialité que nous savons entretenir parce qu’elle est la base de tout : nous gagnons tellement à nous connaître vraiment et à nous rassembler !”

Partager

About Author

lesmolieres91

error: Content is protected !!