Après avoir transité par le Liban, Rim et Omar et leurs 4 enfants, ainsi qu’Eskander et Diana et leurs 3 enfants, sont arrivés en France, fuyant la guerre comme plus de 3 millions de Syriens.

Ils ont tout laissé là-bas, et pour l’une des familles, une maison détruite à Homs. Ils ont emporté avec eux le juste nécessaire.

Actuellement hébergés chez deux familles des Molières, ils font l’objet d’un accompagnement de Moliérois bénévoles, ainsi que de la commune (démarches administratives, transports, orientation, mise en réseau, salles municipales…).
Les deux papas parlent un peu français, car ils ont étudié ensemble à l’université d’Orsay entre 2001 et 2007 et sont titulaires d’un doctorat.
Parmi leurs enfants, Sama (9 ans), Lyane (9 ans 1/2), Serine (7 ans 1/2) et Abdelhamid (5 ans) vont faire leur rentrée à l’école des Molières le 2 novembre.

Ils ont pu se rendre à l’épicerie sociale du Carrefour des Solidarités à Limours et font l’objet d’une demande de prise en charge par le CCAS des Molières. Sans ressources, les 2 familles peuvent y faire quelques courses pour l’équivalent de 60 euros environ par famille et par semaine.

Omar et Eskander ont obtenu un rendez-vous à la Préfecture pour faire une demande d’asile, le Préfet ayant été directement saisi par le Maire.
Si l’objectif est de rentrer en Syrie, ils veulent pouvoir travailler, assurer des revenus pour leur famille, et ne pas trop nous solliciter. Ils sont très dignes et gênés de demander de l’aide, car ils n’en ont pas l’habitude, mais ils n’ont pas le choix aujourd’hui dans leur situation.
La petite Sama, qui était un peu malade, a pu consulter les médecins du cabinet médical des Molières, qui ont proposé un acte gratuit.

« Aux Molières, nous ne jugeons pas ce qui se passe ailleurs ou ce que font les autres, nous agissons comme nous savons agir aux Molières : avec fraternité et en essayant d’être justes », a précisé le Maire.

Si vous souhaitez apporter votre aide, que faire ?

> nous pouvons vous mettre en relation avec ces deux familles et leurs hébergeants en nous écrivant  ou en proposant votre aide en mairie.

> vous pouvez abonder le budget du CCAS des Molières par un don
ouvrant droit à un reçu fiscal qui permet de déduire 66% de cette somme de vos impôts.

Le CCAS des Molières agit en effet pour la prise en charge de ces familles, comme il le fait pour
l’ensemble des familles des Molières qui en ont besoin.

Vous êtes certains, ainsi, d’apporter votre concours à la solidarité dans le village !

Partager

About Author

lesmolieres91

error: Content is protected !!