L’association Paroles en Action, vous invite le mercredi 2 décembre à l’Espace Jean Racine de St Rémy lès Chevreuse, à la projection, en lien avec la conférence environnementale de Paris (COP21), du film : “Un nuage sur le toit du monde” film de Agnès Moreau

Intervenants : Olivier Marti, et Yves Balkansky du laboratoire sur le climat, LSCE IPSL

20h15 Salle Jean Racine. Saint-Rémy-lès-Chevreuse

Réalisation Agnès Moreau
52 minutes, 2012
Conseillers scientifiques : Yves Arnaud
Coproduction : le Miroir, Arte, Cnrs Images, IRD

“L’air de l’Himalaya est aussi pollué que celui des villes d’Europe »
C’est par ce titre choquant que le grand public a pu découvrir en octobre 2008 les résultats scientifiques de mesures atmosphériques réalisées à plus de 5 000 mètres d’altitude, au pied de l’Everest. Le toit du monde n’était donc plus cet îlot de pureté qu’on imagine encore souvent !
Après la découverte d’un gigantesque nuage de pollution sur l’Océan Indien, une équipe franco-italienne révélait pour la première fois des taux de concentration de particules de suie surprenants dans une espace aussi vierge que les hauts sommets himalayens.
Les nuages ne connaissent pas de frontières…. Et la science enquête…

Joëlle Smadja, Géographe au Centre d’études himalayennes (CNRS) : après une thèse de géomorphologie au Népal, ses travaux dans ce pays ont porté sur la perception et la représentation des milieux par les populations ainsi que sur l’utilisation des terres et la gestion des ressources dans le temps comme dans l’espace. Dans le cadre des programmes “ Environnement ” du CNRS, elle a coordonné des équipes interdisciplinaires (géographie, ethnologie, histoire, agronomie, foresterie) qui ont travaillé sur l’histoire, la diversité et l’évolution des paysages himalayens. Une part de ses recherches porte sur l’importance de la ressource “ arbre ” dans l’économie de subsistance des populations himalayennes et notamment sur l’instauration d’un bocage dans plusieurs districts népalais. Elle étudie également les répercussions des politiques de protection des milieux sur l’agriculture et sur les sociétés rurales, notamment les recompositions territoriales qui en découlent. Ses travaux actuels portent sur l’Himalaya indien oriental (Arunachal Pradesh, Assam) et occidental (Kumaon, Garhwal), dans l’objectif de mieux définir, d’un point de vue géographique, l’entité que représente la chaîne himalayenne, l’uniformité et la diversité des milieux et des territoires, les permanences et les changements.

Partager

About Author

lesmolieres91

error: Content is protected !!