ENQUÊTE SUR LES DÉGRADATIONS AUX HABITATIONS PROVOQUÉES PAR L’EPISODE PLUVIEUX DU 11-12 JUIN 2018

Certaines réparations des dégradations provoquées aux habitations par les fortes pluies ne peuvent être remboursées par les assurances que si l’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour la commune.

Cette reconnaissance ne peut être obtenue qu’au vu d’un dossier déposé par la mairie auprès de la préfecture et comprenant notamment un rapport du Maire sur les habitations touchées.

C’est pourquoi, si vous avez constaté sur votre habitation des dégradations vraisemblablement provoquées par cet épisode du 11 juin 2018, nous vous invitons à remplir le questionnaire ci-dessous avant le 1er juillet 2018.

Nous vous invitons également à informer sans délai votre assureur de ces dégradations, afin que votre réclamation puisse être prise en compte dès que l’état de catastrophe naturelle aura été reconnu.

Accès au formulaire en ligne ici :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfxe23gNKK3YMrwMoJOAi0qT70ZWpF8EDi5Vvg2dRYvAUOaiw/viewform?c=0&w=1

***

Notre commune a été touchée dans la soirée du 11 juin par des précipitations massives d’une rare violence.

C’est notamment un torrent d’eau chargée de bois et de boue qui s’est déversé, en contrebas du stade et du bois, sur le quartier de Montabé. Merci à notre maire-adjoint chargé des travaux et de la sécurité, Marc Prabonnaud, qui a fait intervenir de nuit Hugo LBS pour canaliser l’eau et la dévier des maisons. Des travaux auront lieu rue des Sources dans les prochaines semaines. Merci aux agents de la commune qui sont intervenus ce matin sur le site pour y rétablir la circulation.

Une partie de l’école a été inondée et les agents de la commune ont été mobilisés à la première heure afin de permettre le meilleur accueil à nos enfants.

Après un temps de latence, les champs ont rejeté beaucoup d’eau en fin de nuit également dans le secteur de la route de Roussigny : inondation de plusieurs pavillons et du domaine de Quincampoix. Merci encore aux agents pour leurs multiples interventions.

Les services départementaux traitent actuellement un début d’effondrement de chaussée sur la D838 sortie des Molières vers St Rémy, après le virage. Soyez prudents à cet endroit.

La solidarité et l’entraide, enfin, ont aussi prévalu entre voisins et tous ceux qui ont contribué peuvent en être aussi chaleureusement remerciés.

 

 

Partager

About Author

Yvan Lubraneski

error: Content is protected !!