A partir de la mi-avril 2019, les contribuables vont recevoir leurs déclarations des revenus 2018 s’ils n’ont pas encore opté pour la dématérialisation.

La déclaration en ligne est obligatoire pour tous les usagers dont l’habitation principale est équipée d’un accès internet.

Accessible sur le site impots.gouv.fr, elle offre de nombreux avantages, notamment le calcul immédiat de l’impôt, la délivrance d’un avis de situation déclarative, l’accompagnement personnalisé lors du remplissage, la disponibilité du service 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et un délai supplémentaire fixé au 4 juin (16 mai sous forme papier).

Attention, le prélèvement à la source (PAS) appliqué depuis janvier ne supprime pas l’obligation de faire sa déclaration. Cette dernière va servir à calculer le solde d’impôt dû et à déterminer (à partir de l’arrivée de l’avis d’impôt, cet été) le nouveau taux actualisé de PAS.

Noter que 2019 présente une particularité agréable : afin d’éviter un double paiement (en 2019) de l’impôt (selon le mode PAS sur les revenus 2019 et selon l’ancien mode de recouvrement sur les revenus 2018), le crédit d’impôt modernisation du recouvrement (CIMR) efface l’impôt sur les revenus de 2018 non exceptionnels.

Pour les salariés, les revenus exceptionnels qui restent soumis à l’impôt sont, par exemple, les indemnités de rupture de contrat de travail ou les indemnités de départ à la retraite. Chaque bénéficiaire devra porter sur sa déclaration ces revenus exceptionnels.

Pour les revenus des indépendants, seront qualifiés d’exceptionnels les bénéfices qui ne sont pas susceptibles de se renouveler (plus-value, indemnité d’assurance …) ainsi que la fraction du bénéfice 2018 qui dépasse le plus élevé des bénéfices 2015, 2016 ou 2017. Dans la déclaration en ligne, ces indications seront affichées.

Enfin, on se souviendra qu’en janvier, une avance de 60 % sur les réductions et crédits d’impôt (récurrents) a été versée. Elle reposait sur la dernière déclaration connue, celle des revenus de 2017. La déclaration, en 2019, des revenus et des charges ouvrant droit à réduction ou crédit d’impôt supportées en 2018 permettra d’actualiser la situation et de régulariser le solde.

En résumé, 2019 est donc, sauf revenus exceptionnels, une année blanche pour l’impôt sur les revenus de 2018, mais faire sa déclaration est nécessaire pour bénéficier du rafraîchissement du taux de PAS et de ses crédits d’impôt.

Pour plus de précisions, le site impots.gouv.fr propose déjà des vidéos explicatives sur le CIMR. Puis, à partir de fin avril, les contribuables pourront appeler les services des impôts des particuliers, prendre rendez-vous en ligne dans leur espace particulier, ou se rendre aux guichets des services des impôts des particuliers (tableau des horaires d’ouverture, Palaiseau pour Les Molières).

Il est rappelé que le numéro national d’assistance pour le Prélèvement à la source est le 0809 401 401, joignable du lundi au vendredi de 8h30 à 19h.