De la contravention de 5ème classe au délit, les qualifications pénales de la pollution sont nombreuses, mais ne semblent pas arrêter un certain nombre d’individus qui traversent notre village, ou qui y habitent tout simplement…

Régulièrement, des objets de toutes sortes sont jetés dans le village, parfois aux abords des bornes de dépôt volontaire comme pour diminuer la saleté et la lâcheté du geste.

La nature digère mal ces actions nuisibles. Ainsi, lors d’une récente promenade, un habitant des Molières a pu constater la présence de peinture et solvants dans le rû de Montabé (photo), chemin de la Vallée.

La commune (qu’il faut informer dans ce cas immédiatement sur contact@lesmolieres.fr) a fait déplacer dans la foulée le garde-rivière du SIAHVY qui n’a pu que confirmer cette pollution manifeste.

A l’origine, un pot de peinture et du produit solvant jetés dans un avaloir du chemin de la Vallée.

Les équipes du SIAHVY peuvent agir essentiellement quand il s’agit d’hydrocarbures, et là, le débit du ruisseau étant très faible, un pompage est impossible.

Il faudra donc que la nature et notre cadre de vie “absorbent” cette pollution dont l’auteur ne s’est bien sûr pas fait connaître…

Partager

About Author

Yvan Lubraneski

error: Content is protected !!