La Société Télédiffusion de France (TDF) y avait ses antennes et a maintenu son activité jusque dans les années 1990.
Acquis par la Communauté de Communes du Pays de Limours, ces 22 Ha étaient destinés à la création d’une Zone d’Activités économiques, qui, par sa situation, pouvait bénéficier d’un accès indépendant et distinct des communes voisines.

Le projet a connu de nombreux aléas jusqu’à ce que l’accueil de La Lendemaine, sur 7 Ha, soit rendu possible par la CCPL, et que ce projet voie le jour, avec le soutien du Département de l’Essonne, de la Région Île de France et de la ville de Paris.
Ferme agricole artisanale et Foyer d’Accueil Médicalisé pour 24 adultes en autisme, La Lendemaine a fondé son projet sur la dimension humaine de ses acteurs, et la dimension naturelle de son environnement. Cette institution a d’ailleurs fortement contribué à valoriser ce dernier, aussi bien en termes paysagers que du point de vue de la biodiversité.

La surface restante de cette zone a fait depuis l’objet de nombreuses discussions entre les élus des Molières et les élus communautaires.

La Lendemaine présente aujourd’hui un projet d’extension sur près de 8 Ha, incluant un établissement d’accueil de personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer, un béguinage pour leurs familles et aidants, ainsi qu’un développement des activités agricoles, notamment par la permaculture.

La Communauté de Communes est favorable à la cession de cette surface pour permettre la réalisation de cette extension de La Lendemaine, qui deviendrait ainsi un pôle écologique de santé et recherche scientifique, incluant les dimensions humaines et environnementales qui lui sont chères.

La commune des Molières, tout aussi favorable, a été interrogée par la Communauté de Communes sur la création d’une zone intercommunale d’activités économiques occupant les 5 Ha restants au sud de cette zone.

Le développement économique et l’emploi génèrent activité et recettes, et l’intérêt que cela représente pour tous n’échappe pas non plus à la commune des Molières.
C’est pour cela que la commune est prête à accompagner la réalisation de cette zone en modifiant son Plan Local d’Urbanisme (PLU) et en s’appuyant sur son Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD) qui encadrent réglementairement par leurs prescriptions et leurs évolutions le devenir du Plateau des Molières.

L’équipe municipale est résolue à concilier l’exigence environnementale avec l’accueil d’activités sur cette zone.

Pour ce qui concerne La Lendemaine, la preuve est faite par l’existant et le regard de l’ensemble de l’équipe est bienveillant sur le projet d’extension qu’elle soutient pleinement.
Pour ce qui concerne la zone intercommunale d’activités économiques, la commune rappelle qu’elle décide en même temps du règlement de zone (hauteur des bâtiments, matériaux, voies) et de la typologie des activités qui pourront y être accueillies. La commune s’intéresse également au devenir des artistes qui occupent actuellement l’ancien bâtiment principal de l’entreprise TDF.

Partager

About Author

lesmolieres91

error: Content is protected !!