Après « Dom Juan » de Molière et le répertoire classique, une tragédie contemporaine, optimiste et inimaginable, qui anime un artiste comédien aux prises avec des agents de l’innommable barbarie. La pièce de Randal Douc est dédiée au vent.
C’est la première fois qu’un auteur de théâtre ose une fiction sur un épisode génocidaire dans un théâtre, tous les génocides. Il était attendu par toutes sortes d’observateurs.

Il a reçu l’aide à la création du Centre National du Théâtre avec ce texte.

La Compagnie Théâtrale de la Cité, qui connait l’auteur depuis plusieurs années déjà pour avoir étudié certains de ses textes tient à porter au théâtre cette fiction écrite pour la scène, d’une haute portée poétique, humaniste et mémorielle. Universelle, optimiste.

Accompagné de ses deux comédiens fétiches, Philippe Villiers et Christine Gagnepain, le metteur en scène Nicolas Hocquenghem qui fait vivre le théâtre de Bligny aborde le thème de l’indicible souvenir, à travers les masques et les élans du personnages d’un acteur de tréteaux : Khyol’, qui survit en prolongeant le spectacle.

Cette pièce n’a jamais été montée pour le théâtre. Il s’agit d’une création mondiale.

Le public du Théâtre de Bligny peut dès maintenant anticiper et partager l’émergence de cette geste artistique inédite en réservant ses places pour l’une des 20 représentations, qui se dérouleront entre le mercredi 20 janvier et le dimanche 14 février 2015.

20 représentations

Mercredis 20 & 27 janvier 2016 20h30 / Mercredis 3 & 10 février 2016 20h30

Jeudis 21 & 28 janvier 2016 20h30 / Mercredis 4 & 11 février 2016 20h30

Vendredis 22 & 29 janvier 2016 20h30 / Vendredis 5 & 12 février 2016 20h30

Samedis 23 & 30 janvier 2016 20h30 / Samedis 6 & 13 février 2016 20h30

Dimanches 23 & 31 janvier 2016 17h / Dimanches 7 & 14 février 2016 17h

 

Tarif 16€ / 12€

Réserver

Partager

About Author

lesmolieres91

error: Content is protected !!