de Aimé Césaire. Un spectacle de la Comédie Noire avec Jacques Martial. Oratorio.

Samedi 9 février à 20h30

« C’est Martial qui subjugue l’Odéon. Déferlantes de mots, cataractes du verbe, c’est un fleuve qui déborde de son lit. C’est un Nil dont Césaire est la source. Bords et débords, sacs et ressacs, flux et reflux, des mots lumières, des mots cheval au galop. Bombardements. »

« Et c’est Toussaint Louverture, et c’est le Roi Christophe, et c’est Nelson Mandela et Martin Luther King… Le choc était frontal, le public est levé. Il clame et bisse et bat des ailes, se secouant de soixante-quinze minutes de totale possession. » écrit Alain Foix, auteur dramatique et critique de théâtre, à l’occasion de l’oratorio du Cahier d’un retour au pays natal d’Aimé Césaire, offert au public le 29 avril 2008 devant le rideau de scène noir du Théâtre de l’Odéon, à l’occasion des célébration d’hommage au poète disparu.

15€ / 10€. Réservation : 01 60 81 90 18 / bligny@delacite.com

 

Partager

About Author

lesmolieres91

error: Content is protected !!